Patinage artistique : cap sur la Finlande

Des fans du monde entier convergent dans la capitale finlandaise pour les Championnats du monde 2017 de patinage artistique.

Lire article

La Finlande était encore un Grand-Duché russe quand le pays accueillit pour la première fois les Championnats du monde de patinage artistique : c’était en 1914, trois ans avant que le pays n’accède à son indépendance. Cette année-là, c’est le suédois Gösta Sandahl qui fut déclaré champion du monde de patinage individuel après avoir patiné sur la surface gelée de la rade du Port Nord d’Helsinki.

A l’époque, les compétitions en catégorie hommes, dames et couples s’organisaient sur des sites distincts. C’est ainsi qu’en 1914, par exemple, les épreuves de patinage dames et couples eurent lieu à Saint-Moritz en Suisse. En 1952, l’Union Internationale de Patinage ajouta la danse sur glace au répertoire des mondiaux de patinage, qui prirent dès lors un caractère de grand spectacle sportif fort de quatre événements.

Du 29 mars au 2 avril 2017, Helsinki accueillera une nouvelle fois les Championnats du monde de patinage artistique, cette fois à la Hartwall Arena, où se produiront des compétiteurs de plus de 30 pays. Les mondiaux de patinage artistique, qui coïncident cette année avec le centenaire de la Finlande, promettent à la fois un festival de patinage artistique sans précédent et des festivités ininterrompues aux quatre coins de la capitale finlandaise en l’honneur des 100 ans de l’indépendance du pays. Les championnats donneront aussi lieu à un événement littéraire des plus inhabituels dans ce contexte, à savoir la publication en ligne d’un roman policier officiellement estampillé Helsinki 2017 : signé de la romancière adulée des Finlandais Leena Lehtolainen, le polar The Mystery of a Missing Skater paraîtra par volets successifs tout au long des championnats (voir le lien ci-dessous).

Les jeux olympiques à l’horizon

La championne de Finlande 2017 Emmi Peltonen, ici comme en vol plané au-dessus de la glace.Photo: Jaroslav Ozana/ CTK/Lehtikuva

Organisés tous les ans, les Championnats du monde de patinage artistique sont le plus prestigieux événement sportif donnant lieu à attribution de médailles de toutes les compétitions sponsorisées par l’UIP, parmi lesquelles figurent par ailleurs les Championnats d’Europe de la discipline, les Championnats des Quatre Continents et les Championnats du monde de patinage artistique juniors, étant entendu que seule une médaille olympique est considérée comme une récompense surpassant un classement aux mondiaux de patinage artistique. Les épreuves organisées cette année à Helsinki prennent également une importance particulière dans la mesure où elles annoncent les Jeux olympiques d’hiver 2018 de Pyeongchang en Corée du Sud : il faut noter à ce sujet que les Championnats du monde 2017 détermineront le nombre de participants auquel auront droit les différents pays aux prochains Jeux olympiques d’hiver.

A Helsinki, la compétition dames réunira 38 participantes parmi lesquelles la championne de Finlande 2017 Emmi Peltonen. La compétition hommes, quant à elle, opposera 37 patineurs dont Valtteri Virtanen, deux fois médaillé aux Jeux nordiques de la discipline et quatre fois champion de Finlande. La compétition couples verra s’affronter de son côté 29 couples, parmi lesquels la finlandaise Emilia Simonen, qui évoluera sur la glace avec son partenaire canadien Matthew Penasse. Quant à la catégorie danse sur glace, elle donnera l’occasion à Cecilia Törn et à Jussiville Partanen de représenter la Finlande parmi les 32 couples en lice.

Les tenants du titre et les challengers

Sont réunis sur cette photo tous les membres de l’équipe finlandaise, soit depuis la gauche Valtteri Virtanen, Jussiville Partanen, Cecilia Törn, Emilia Simonen, Emmi Peltonen et Matthew Penasse.Photo: Sari Niskanen

L’événement de 2017 est la cinquième édition de ces championnats qu’accueille Helsinki depuis leur lancement en 1896 ; dans l’intervalle, cette compétition a valu à la Finlande une médaille de bronze avec Laura Lepistö en 2010.

Aux championnats de 1999, soit la dernière fois où Helsinki accueillit la compétition, toutes les médailles furent raflées par la Russie : Alexei Yagudin et Maria Butyrskaya furent vainqueurs en individuels hommes et dames tandis qu’Anjelika Krylova et Oleg Ovsyannikov triomphèrent en danse sur glace. Aux épreuves d’Helsinki de 1983, les gagnants en patinage individuel avaient été les américains Scott Hamilton et Rosalynn Sumners ; cette même année, les soviétiques Elena Valova et Oleg Vasiliev furent champions en catégorie couples tandis que c’est les patineurs britanniques Jayne Torvill et Christopher Dean qui se classèrent premiers en danse sur glace.

En 2017, les tenants du titre à la suite des Championnats du monde 2016 de Boston comptent l’espagnol Javier Fernandez (individuel hommes), la russe Evgenia Medvedeva (individuel dames), les canadiens Meagan Duhamel et Eric Radford (couples) et les français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron (danse sur glace).

Par ailleurs, le japonais Yuzuru Hanyu, double champion olympique et du monde en 2014, est considéré comme l’un des favoris aux côtés de Fernandez pour l’épreuve de patinage individuel hommes, tandis que sa compatriote Satoko Miyahara fait figure d’adversaire de taille face à Medvedeva en individuel dames.

Par Michael Hunt, mars 2017

Voir aussi sur voicilaFINLANDE

Liens