Une interview exclusive de la Mère Noël, Korvatunturi, Finlande

Exclusif : nous avons réussi à obtenir une interview de la Mère Noël grâce à nos contacts dans les plus hautes sphères du pouvoir finlandais.

Lire article

Christmas - Ylaornamentti

 

Comme le Père Noël est extrêmement occupé ces semaines-ci, nous n’avons pas pu le rencontrer. Nous avons toutefois sonné à quelques portes et avons finalement réussi à décrocher un entretien avec son épouse la Mère Noël, qui a bien voulu répondre à nos questions sur la vie quotidienne que mène le couple dans sa maison du mont Korvatunturi, en Laponie finlandaise.

Chaque fois que des enfants – ou d’ailleurs des adultes – ont la chance de rencontrer le Père Noël en personne, ils ont la tête pleine de toutes sortes de questions qu’ils ont toujours eu envie de lui poser. Mais l’excitation de ces instants rares les rend souvent nerveux, au point qu’il ne leur reste plus qu’une seule question en tête : « Qu’est-ce que je voulais lui demander déjà ? » Résultat, les questions restent sans réponse…

Aux côtés de tout grand homme, il y a une grande femme. Nous avons fait jouer notre vaste réseau de relations en Finlande pour obtenir une interview exceptionnelle de la Mère Noël où nous lui avons demandé de nous parler de son mari le Père Noël, des lutins et de la tournée de distribution des cadeaux prévue comme tous les ans pour la nuit de Noël.

Nous vous laissons lire notre interview et découvrir par exemple s’il arrive ou non que le Père Noël soit mal luné, s’il vous est possible de décrocher un job de lutin, si le Père Noël s’est déjà retrouvé coincé dans un conduit de cheminée et bien d’autres choses encore !

 

Cliquez ou faites défiler vers le bas pour découvrir toutes les réponses de la Mère Noël:

10 questions sur le Père Noël

Santa and one of his reindeer pause from a workout to pose for a photo. Photo: Bob Strong/Lehtikuva

Le Père Noël et l’un de ses rennes soufflent un peu, le temps de prendre la pose pour une photo au milieu d’une petite course d’entraînement.
Photo: Bob Strong/Lehtikuva

1. Quel âge a le Père Noël ? Personne ne le sait, et même lui n’arrive plus à se souvenir exactement de son âge. Un jour qu’il était tranquillement assis dans son fauteuil à bascule préféré en face de la cheminée de notre salon au mont Korvatunturi, là où nous vivons mon mari et moi, il s’est mis à compter le nombre de Noëls dont il gardait le souvenir. Mais quand il est arrivé au 364ème Noël, plus ou moins, il a fini par s’endormir !

2. Le Père Noël a-t-il une famille ? Bien sûr ! Les membres de sa famille, ce sont tous les êtres humains sur terre, et parmi eux le Père Noël a de la tendresse tout autant pour les adultes que pour les enfants.

3. Est-ce qu’on peut accéder au mont Korvatunturi ? Oui, bien sûr, à condition de connaître le chemin. Cela dit, le voyage est long et difficile pour y parvenir, et en plus, les gens à qui le voyageur demande son chemin lui indiquent souvent des directions opposées. Souvenez-vous seulement que vous devrez prendre à gauche après être passé devant un tout petit épicéa, ou bien, si vous arrivez du côté ouest en suivant le sentier étroit qui mène au mont, il faudra que vous preniez à droite, mais une fois seulement que vous aurez dépassé un étang qu’entoure un bosquet d’épicéas.

4. Est-ce que le Père Noël a l’obligation d’être « sage », ou en tout cas gentil ? Le Père Noël est toujours gentil. Même s’il peut lui arriver d’être un peu strict, parce qu’il ne peut pas faire autrement, il faut savoir qu’il est toujours juste. Il lui arrive aussi de ne pas être de très bonne humeur, ou même de se sentir triste ou contrarié. Ce qui le fâche vraiment beaucoup, c’est d’apprendre qu’il y a des endroits dans le monde où on fait du mal aux enfants.

3962-questions5_b-jpg

La pêche est l’une des activités de loisirs habituelles du Père Noël, même s’il n’attrape jamais rien. On le voit ici en vacances dans le « Sud profond » finlandais, à Helsinki, au mois de juin dernier. Photo: Martti Kainulainen/Lehtikuva

5. Comment réagit le Père Noël face aux traditions de fêtes de fin d’année qu’observent les habitants du monde de culture différente de la culture nordique et occidentale ? À chaque culture du monde correspondent des coutumes différentes qui méritent le respect, et c’est bien pourquoi le Père Noël respecte toutes les cultures.

6. Est-ce que le Père Noël a été un enfant, et est-ce qu’il est allé à l’école ? Le Père Noël a toujours été et est toujours aujourd’hui un enfant dans l’âme. Son école, ça a été la vie, et il n’arrête pas d’apprendre chaque jour. Il est bien obligé d’ailleurs de continuer à étudier à sa façon, vu que le monde évolue sans cesse. Il a aussi souvent rendu visite à des écoles, et je crois même qu’une fois au moins, il est entré dans une école primaire pour dire bonjour aux enfants.

7. Quelle taille fait le Père Noël ? Ça dépend de ce qu’il fait sur le moment, par exemple s’il marche dans la nature tout absorbé par ses pensées, ou s’il se penche sur des branchettes d’arbustes de baies sauvages, qu’on trouve quasiment au ras du sol dans nos forêts, ou encore s’il scrute l’horizon. Ce que je peux vous dire, c’est qu’il est plus grand que le plus grand de tous ses lutins, mais qu’il ne dépasse pas la taille des épicéas les plus anciens qui poussent chez nous en Laponie.

8. Quels sont les loisirs de Père Noël ? Il adore prendre son bain de vapeur au sauna, en particulier s’il s’agit d’un sauna finlandais à l’ancienne qui se chauffe à la fumée. Il tient aussi beaucoup à faire sa sieste chaque fois que possible.

9.Est-ce que le Père Noël vit vraiment au mont Korvatunturi ? Sa maison de Korvatunturi, c’est à la fois son domicile et l’endroit au monde qu’il aime le plus. Cela dit, il lui arrive d’aller faire un tour au fil de l’année dans différents endroits du monde, même s’il ne s’attarde un peu que là où il se sent bien.</li

10. Combien de noms différents a le Père Noël ? Je crois que chaque pays lui donne un nom différent. Ici en Finlande, les gens l’appellent Joulupukki, tandis qu’en Amérique du Nord on dit Santa Claus. Si j’ai bonne mémoire, en Allemagne son nom est Weihnachtsmann, le Bonhomme Noël donc, tandis que dans les Pays-Bas voisins les gens l’appellent Kerstman, je crois. S’il porte tous ces noms, et bien d’autres d’ailleurs, c’est parce qu’il est aimé dans le monde entier.

10 questions sur les lutins

Elves help Santa sort and read letters from all over the world. Photo: Kacper Pempel/Lehtikuva

Les lutins aident le Père Noël à trier et à lire les lettres qui lui sont adressées du monde entier.
Photo: Kacper Pempel/Lehtikuva

1. Combien de lutins trouve-t-on au mont Korvatunturi ? Personne ne connaît leur nombre exact. Les lutins sont vifs et rapides, et il est rarissime qu’ils s’attroupent tous au même endroit au même moment. Mais à l’heure où le soleil se couche sur le mont Korvatunturi, je dirais qu’il y a sans doute autant de petits orteils de lutins sous les couvertures qu’il y a d’étoiles dans le ciel, sinon plus.

2. Tous ces lutins sont-ils les enfants du Père Noël ? Le Père Noël dit toujours que nous sommes tous un peu les enfants les uns des autres, et qu’être et surtout rester un enfant, c’est cela la chose la plus importante du monde.

3. Est-ce qu’il y a régulièrement de nouvelles naissances de lutins ? Oui, il y a souvent des naissances de nouveaux lutins de Noël, mais aussi d’autres sortes de lutins peut-être un peu moins connus. C’est à l’instant où les derniers rayons du soleil couchant entrent en contact avec les aurores boréales que ces nouveaux petits lutins s’éveillent à la vie.

4. Est-ce qu’on peut devenir un lutin ? Mais bien sûr. Et il est même possible de rester un lutin ! Prendre soin de plus petits et des plus faibles que soi, voilà ce qu’est le travail du lutin. Donner un peu de bonheur à quelqu’un qui ne connaît pas ou qui a peut-être oublié ce que le mot bonheur veut dire, ou bien donner des jouets ou des vêtements à des enfants qui en ont besoin, voilà ce qu’il y a de mieux à faire si on veut être un lutin.

5. Est-ce que le Père Noël lit toutes les lettres qu’il reçoit ? Eh bien, ce sont justement les lutins qui l’aident à lire toutes ces lettres et à faire la liste des cadeaux qui lui sont demandés. Et sinon, en dehors des lettres, le Père Noël reçoit aussi beaucoup de cartes de Noël.

3962-7325376-jpg

Outre des listes de souhaits de cadeaux, le Père Noël reçoit de très nombreuses cartes de Noël. Photo: Kacper Pempel/Lehtikuva

6. Quel genre de lutins le Père Noël a-t-il auprès de lui ? On trouve au mont Korvatunturi des petits lutins éleveurs de rennes. Ils s’occupent avec respect de ces animaux sauvages qui ont appris à vivre en harmonie avec les humains. Mais le Père Noël est aussi entouré de lutins cartographes et de lutins éclaireurs chargés de repérer les chemins qu’aura à emprunter le maître de Korvatunturi pour aller vers le monde. Le Père Noël a aussi pour assistant un lutin forestier, si vieux et si savant qu’il sait comment utiliser au mieux le moindre morceau de bois, parce que sa grande sagesse lui permet de comprendre l’âme même du bois ; d’ailleurs, ce lutin est tellement vieux qu’il a une physionomie qui fait tout à fait penser à un vieux pin tout noueux. Enfin, je m’en voudrais d’oublier les lutins professeurs qui travaillent avec le Père Noël et qui passent leur temps à étudier toutes sortes de sujets très sérieux et importants.

7. Et tous ces lutins ont-ils des noms ? Presque tous ont un nom. Par exemple, vous avez le Lutin de la Grange de la Ferme des monts, le Lutin du Sauna de la Petite Maison du bord du lac, et ainsi de suite. Certains d’entre eux portent un surnom qui fait référence à leur fonction, comme par exemple le Lutin Faiseur de taches d’encre, Le Lutin Cartographe, le Lutin Manieur de compas ou le Lutin Géomètre. Mais le surnom de nos lutins peut aussi leur venir d’un trait de caractère ou de tel ou tel signe distinctif, par exemple le Vieux Lutin Sage, le Lutin Véloce, le Lutin Malin, le Lutin à la Grande Barbe, le Lutin à la Barbe Blanche ou le Lutin aux Grosses Bacchantes noires.

8. Que font le Père Noël et ses lutins quand ils ont du temps libre ? Ils jouent à toutes sortes de jeux. Mais ce qu’ils préfèrent, c’est passer du temps assis devant un bon feu de cheminée à commenter entre eux les événements du monde. Ils se souviennent de leurs voyages passés et évoquent les êtres humains attachants qu’ils ont eu la chance de rencontrer au fil des années et tous les endroits extraordinaires où ils sont passés.

9. Les lutins sont-ils visibles par les yeux humains ? Les lutins savent y faire pour se faufiler dans tous les coins et recoins et passer inaperçus, ce qui fait qu’il n’est pas facile d’en repérer. Les enfants ont souvent l’œil pour apercevoir un petit détail qui trahit la présence d’un lutin dans les parages, par exemple le léger mouvement d’une branche d’arbre, à peine un frémissement ; parfois aussi, les enfants ont comme un sixième sens qui les avertit qu’il y a une présence dehors, comme un petit personnage qui les fixe à une certaine distance de l’autre côté de la fenêtre ou qui vient de leur jeter un coup d’œil de derrière les rideaux. Ils prennent alors conscience qu’ils viennent d’avoir un contact avec leur petit lutin personnel qui les a approchés sur la pointe des pieds avant de disparaître aussitôt. Il peut arriver aussi que le lutin venu rendre visite à un enfant déplace légèrement un objet dans la maison ou laisse tout autre petit signe très discret de son passage. Les lutins sont également connus pour ramasser et emporter tout courrier adressé au Père Noël qui n’avait pas encore été mis à la boîte aux lettres.

10. Les lutins de Noël portent-ils eux aussi des noms différents ? Oui, c’est exact. En Finlande, nous les appelons des Tonttu, tandis que le nom qui leur est donné par nos voisins suédois et norvégiens est respectivement Tomte et Nisse. En Allemagne, on appelle les lutins Heinzelmännchen, tandis que leur nom néerlandais et flamand est Kabouter ; enfin, ils portent le nom de Gnomes dans la langue anglaise, mot qui, je crois, s’utilise aussi parfois en France et dans les autres pays francophones.

10 questions sur la distribution des cadeaux

To deliver everything on time, Santa has to plan the route carefully and use time zones to his advantage. Photo: Martti Kainulainen/Lehtikuva

Pour arriver à distribuer tous les cadeaux en temps et en heure, le Père Noël doit planifier son itinéraire le plus précisément possible : pour cela, il joue sur les fuseaux horaires.
Photo: Martti Kainulainen/Lehtikuva

1. Quels moyens de transport utilise Père Noël ? Il utilise de nombreux modes de déplacement différents. Il se sert d’un traîneau tiré par un attelage de rennes, mais il a aussi à sa disposition un attelage de chiens, une voiture, un avion, une motoneige et un hélicoptère. Le Père Noël fait toujours appel au moyen de transport le mieux adapté aux conditions météo et à l’objet de son voyage.

2. Tous les cadeaux que distribue le Père Noël sont-ils fabriqués au mont Korvatunturi ? Pas tous. Certains d’entre eux sont en effet fabriqués sur place, d’ailleurs ils ont de ce fait une valeur particulière. Vous avez sûrement déjà entendu parler de notre confiture ou de notre moutarde maison ou des grosses chaussettes en laine tricotées main à Korvatunturi. Mais en dehors des lutins qui travaillent pour nous sur notre domaine, nous pouvons aussi compter sur différents petits ateliers locaux implantés ailleurs qu’en Laponie qui nous aident à fabriquer les cadeaux que distribuera le Père Noël.

3. Comment se peut-il que le Père Noël ait le temps de distribuer tous ses cadeaux ? Il joue sur les fuseaux horaires. Quand les enfants finlandais sont éveillés, les petits japonais dorment, et inversement. Il y a aussi une petite dose de magie qui intervient au cours de la tournée mondiale du Père Noël, et il lui arrive enfin de charger certains de ses lutins de faire la distribution des cadeaux à sa place. De toute façon, le plus important, c’est que les cadeaux arrivent à temps.

4. Est-ce que le Père Noël s’est déjà retrouvé coincé dans un conduit de cheminée ? Si c’était arrivé, ça se serait su, car la distribution de cadeaux se serait arrêtée là ce Noël-là ! Il faut savoir que le Père Noël a dans sa bibliothèque un grand livre qui s’appelle Les Cheminées du monde, car évidemment il est très important dans son activité qu’il sache s’y prendre pour descendre dans toutes les cheminées. C’est devenu sa grande spécialité !

5. Est-ce que l’enfant qui n’a pas été « gentil » a quand même droit à des cadeaux de Noël ? Le Père Noël a la certitude que fondamentalement, tous les enfants sont gentils. Si un enfant est fatigué ou qu’il a faim, le fait qu’il manifeste son mal-être en devenant grognon n’est que naturel. Ce n’est pas parce qu’il exprime à voix haute sa déception ou son inconfort que tel ou tel enfant n’est pas gentil, ça n’a rien à voir.

3962-questions7_b-jpg

Même si le Père et la Mère Noël ont à leur disposition des rennes, la tournée de distribution des cadeaux de la nuit du 24 décembre peut aussi se faire en traîneau à chiens, motoneige, avion, hélicoptère ou par tout autre moyen de transport selon ce qui semblera nécessaire sur le moment au Père Noël. Photo: Martti Kainulainen/Lehtikuva

6. Que fait le Père Noël quand il n’est pas occupé à faire sa tournée des cadeaux ? Il se détend en se promenant dans la forêt et en écoutant la respiration et les sons de la nature sauvage. Il passe aussi du temps à préparer le Noël à venir en lisant toutes les lettres que lui envoient les enfants. En dehors de cela, son loisir préféré consiste à lire des livres.

7. Est-ce que le Père Noël reçoit des cadeaux lui aussi ? Oh oui, souvent. Les plus beaux cadeaux sont, à ses yeux, les sourires de bonheur et les regards joyeux qu’il voit s’afficher sur le visage des enfants.

8. Est-ce que le Père Noël est capable de lire dans les pensées des enfants ? Peut-être pas absolument dans toutes les pensées, mais en tout cas il sait lire le genre de pensées que les enfants veulent qu’il connaisse. Il y a une sorte de compréhension mutuelle très particulière entre les enfants et le Père Noël.

9. Comment s’y prend le Père Noël pour trouver son chemin jusque dans toutes les maisons où il y a des enfants ? Eh bien, voici l’organisation sur laquelle il s’appuie : les lutins secrétaires qu’il a à ses côtés tiennent à jour la liste exacte de tous les enfants, continent par continent, pays par pays, puis au niveau de chaque province, département, canton, ville, village et hameau, puis maison par maison et immeuble par immeuble, et enfin chambre d’enfant par chambre d’enfant, et même en notant chaque lit d’enfant qu’il y a dans chacune de ces chambres. Ce sont ces dossiers qui servent ensuite à établir l’itinéraire de la tournée du Père Noël. C’est un travail très contraignant : d’ailleurs, pas moins de 284 lutins travaillent à l’année au service Adresses de Korvatunturi.

10. Comment se fait-il que le Père Noël ait assez d’argent pour se payer le voyage en avion par exemple dans un pays aussi lointain que le Japon ? Chut ! Nous n’utilisons pas le mot « argent » chez nous ! Il faut dire que le Père Noël a énormément de chance, car dans son monde la notion d’argent n’existe pas. Tout ce qui compte, c’est que malgré son programme chargé il réussisse à embarquer à bord de l’avion et que cet avion le transporte bien au Japon, si c’est dans ce pays-là qu’il a prévu d’aller. Il profite d’ailleurs de ce grand voyage pour faire une bonne sieste à bord.

Par Heli Karjalainen et Annikki Marjala

Christmas - Ylaornamentti

Voir aussi sur voicilaFINLANDE