La Finlande, royaume des oiseaux : à la rencontre de nos amis à plumes

Les rossignols à flancs roux, les chouettes épervières et les pics noirs comptent parmi les attractions à plumes les plus prisées des touristes ornithologiques en Finlande.

Lire article

Les ornithologues amateurs de toute l’Europe se déploient de plus en plus en Finlande pour venir observer des oiseaux rares et exotiques et les ajuster dans le viseur… de leur appareil photo.

Il fait brumeux sur la colline d’Iivaara au sud de Kuusamo. Antti Peuna, le guide Finnature, repère un gazouillis dans la mélopée de chants d’oiseaux qui se font entendre dans les forêts ancestrales. Il a reconnu le chant du rossignol à flancs roux, un bel oiseau de la taïga sibérienne qui se trouve ici à l’extrémité occidentale de son territoire. Nous avançons furtivement et finissons par apercevoir l’insaisissable oiseau chanteur, perché au sommet d’un fin épicéa.

En revenant vers Kuusamo, Antti Peuna s’arrête au bord de la route, ouvre la fenêtre et lance un enregistrement CD d’un bruant rustique mâle – une espèce septentrionale rare. C’est imparable, un petit oiseau noir, blanc et brun apparaît bientôt pour venir défier son invisible rival. Après une brève marche, nous nous arrêtons pour gratter le tronc d’un arbre, et une étrange nyctale de Tengmalm sort sa tête hors du nid pour voir qui frappe à la porte.

Des oiseaux lève-tôt

La Finlande étant le territoire le plus accessible pour observer de tels oiseaux exotiques, le pays est devenu l’une des destinations de prédilection du tourisme ornithologique. Les guides locaux spécialisés font preuve de beaucoup de bonne volonté et de réelle compétence pour aider les visiteurs à assouvir leur passion pour les oiseaux. Les visiteurs sont généralement emmenés depuis leurs hôtels à 3h du matin afin de tirer profit au maximum des premières heures du jour, quand les oiseaux sont les plus actifs.

© Jari Peltomäki / Finnature       Le rarissime rossignol à flancs roux est l’une des nombreuses espèces exotiques qui attire les touristes ornithologiques à Kuusamo, dans le nord-est de la Finlande.     Photo: Olli Lamminsalo      Le pic noir frappeur est un résident fidèle des forêts finlandaises.

Le rarissime rossignol à flancs roux est l’une des nombreuses espèces exotiques qui attire les touristes ornithologiques à Kuusamo, dans le nord-est de la Finlande. © Jari Peltomäki / Finnature

« Nous sommes venus à Kuusamo et à Oulu en voulant voir 16 espèces et nous avons pu les voir toutes avec l’aide des excellents guides de Finnature, donc le voyage est un succès total », déclare l’ornithologue britannique Craig Fulcher. « Le plus fantastique a été de voir ma première chouette épervière, mais nous avons également bien apprécié de voir des mésangeais imitateurs, des mésanges lapones, des pics et les quatre espèces de tétraonidés finlandais. Plus généralement, c’était une manière très agréable de découvrir ce joli pays et de rencontrer les autochtones. »

     Le rarissime rossignol à flancs roux est l’une des nombreuses espèces exotiques qui attire les touristes ornithologiques à Kuusamo, dans le nord-est de la Finlande.     Photo: Olli Lamminsalo      Le pic noir frappeur est un résident fidèle des forêts finlandaises.

Le pic noir frappeur est un résident fidèle des forêts finlandaises. Photo: Olli Lamminsalo

Plusieurs milliers de visiteurs migrent chaque année à Kuusamo pour voir ses phénomènes ornithologiques, avec notamment des espèces rares de pics, de tétras et de chouettes. Comme l’explique Olli Lamminsalo, qui est guide ornithologique, « Kuusamo regroupe 80 à 90% des principales espèces prisées par les ornithologues, car c’est ici que se mélangent les territoires des oiseaux arctiques et de la taïga orientale et ceux des espèces méridionales ».

Des événements ornithologiques annuels

4408-birds3_b-jpg

Les ornithologues de toute l’Europe affluent régulièrement en Finlande pour profiter de rencontres uniques avec des oiseaux exotiques tels que les chouettes lapones. © Jari Peltomäki / Finnature

Les passionnés d’oiseaux qui viennent en Finlande affluent principalement de Grande-Bretagne, d’Italie, d’Allemagne et d’Espagne. « Beaucoup viennent simplement pour trouver des espèces qu’ils n’ont encore jamais vues, mais la popularité croissante de la photographie numérique attire de plus en plus de gens venus faire des photos de la nature », poursuit O. Lamminsalo, qui conçoit aussi des affûts pour photographes de la nature.

Le grand événement de l’année pour les nombreux observateurs d’oiseaux finlandais est le Kuusamo Bird Marathon. Les 11 et 12 juin, plus de 120 ornithologues amateurs arpentent les champs, les forêts et les collines de Kuusamo afin de voir autant d’espèces que possible en 24 heures. Dans l’ « Eco-race » sans voitures organisée en parallèle, les équipes doivent utiliser vélos et canoës pour atteindre les repaires d’un certain nombre d’oiseaux rares.

L’organisation nationale BirdLife Finland propose aussi régulièrement des événements ornithologiques. Lors de la « Battle of the Towers » du 8 mai dernier, plus de 300 équipes ont occupé des tours d’affût partout dans le pays dès l’aurore en essayant de surprendre autant d’oiseaux que possible avant l’heure du repas. L’équipe gagnante de Kristiinankaupunki a identifié la bagatelle de 107 espèces en seulement 8 heures.

Par Fran Weaver, juin 2010

Liens