Une initiatrice d’unité et première femme ministre finlandaise

Originaire d’un milieu pauvre, Miina Sillanpää s’est élevée jusqu’à devenir l’une des premières femmes élues au Parlement finlandais et une militante des droits civiques qui mit son influence au service de différentes causes sociales comme celles des femmes, des personnes âgées et des déshérités. En reconnaissance de sa contribution à la société finlandaise, la Finlande honore officiellement la mémoire de cette personnalité le 1er octobre, date à laquelle le drapeau national est déployé.

Lire article

Miina Sillanpää (1866-1952), née Wilhelmiina Riktig, était le septième des neuf enfants d’une famille pauvre de Jokioinen, un village de Finlande du Sud où sévissait une période de famine au moment de sa naissance. Dès ses 12 ans, elle commença à travailler à l’usine de coton de la ville voisine de Forssa, située à 120 kilomètres au nord-ouest d’Helsinki. Par la suite, elle trouva un emploi de bonne à Porvoo à 50 kilomètres à l’est de la capitale finlandaise, avant de finir par s’installer à Helsinki pour y travailler comme domestique.

Elle consacra une grande partie de sa vie à des engagements de défense des droits civiques et sociaux.

Elle participa à la création en 1898 d’une association représentant les intérêts des domestiques dont elle prit la direction en 1901 avant de conserver ce poste pendant un demi-siècle. Elle se montra active dès le tout début du 20ème siècle en faveur de l’instauration du droit de vote pour les femmes : après que les Finlandaises se virent effectivement reconnaître le droit de se rendre aux urnes et de se présenter à des élections aux termes d’une loi votée en 1906, Miina Sillanpää fit partie en 1907 des 19 premières femmes élues au Parlement finlandais.

La volonté de surmonter une résistance culturelle

Miina Sillanpää : volonté, convictions et audace (les sous-titres sont en anglais)
Vidéo : Miina Sillanpää Society et autres associations mémorielles

Au cours des 38 années qu’elle passa comme parlementaire, Sillanpää œuvra sans relâche à la promotion des causes sociales dans lesquelles elle croyait. Elle apporta sans cesse son soutien à toutes les mesures visant à améliorer la position des femmes au sein de la société.

Elle occupa de 1926 à 1927 les fonctions de ministre des Affaires sociales, devenant ainsi la première femme finlandaise à siéger au gouvernement.

Dans les années 1930, Sillanpää participa à la création d’une organisation gérant un réseau de refuges pour les femmes seules accompagnées de leurs enfants : elle eut pour ce faire à surmonter la résistance culturelle qui prévalait de longue date à l’encontre de cette idée. Portée par ses valeurs de justice sociale et d’égalité, elle se montra déterminée et efficace dans ses combats pour l’amélioration du sort des personnes défavorisées et âgées.

En 2016, le 1er octobre a été décrété journée nationale où le déploiement du drapeau est recommandé en l’honneur de Miina Sillanpää.

Par la rédaction de voicilaFINLANDE (source : Miina Sillanpää Society)

Voir aussi sur voicilaFINLANDE

Liens