L’automne répand une profusion de couleurs sur les monts de Laponie finlandaise

Les couleurs automnales investissent précocement la Laponie, région située tout au nord de la Finlande

Lire article

Les premières gelées sur les hauteurs entourant le mont Saana, deuxième plus haut sommet de Finlande avec ses 1029 mètres d’altitude, se produisent bien souvent dès la fin du mois d’août ou au début du mois de septembre.

On observe à ce point de l’année un changement de couleur des feuillages des arbres et arbustes de la région, évolution qui s’accélère à mesure que les nuits se refroidissent, en particulier sur les flancs des monts les plus élevés, tous situés en Laponie du Nord-Ouest autour du lac Kilpisjärvi, là précisément où se trouve le mont Saana.

La langue finnoise désigne du nom de ruska ce phénomène végétal propre à l’automne qui voit les collines et les forêts se revêtir de leurs couleurs les plus vives et notamment dans des tons rouges, orangés et jaunes, comme dans une dernière tentative de résistance de la nature face à l’arrivée imminente de l’hiver. Même si elle n’est pas toujours prévisible avec une précision absolue, cette sorte de saison dans la saison, aussi courte que charmante, dure généralement seulement une bonne quinzaine de jours dans la région. C’est alors que les randonneurs prennent en grand nombre la direction des pavillons de chasse ou de pêche et autres chalets en rondins dont ils peuvent avoir la disposition en Laponie pour s’y adonner à des randonnées souvent physiquement exigeantes ou à des treks de plusieurs jours en terrain accidenté.

Les journées sont fraîches et souvent claires et calmes, ce qui correspond à un temps idéal pour la randonnée, les adeptes des sorties en pleine nature ayant par ailleurs l’heureuse surprise d’y tomber sur de succulents cèpes ainsi que sur les dernières myrtilles et airelles de la saison. Selon l’usage établi en Finlande où s’applique un droit universel d’accès à la nature, chacun est libre de cueillir, de consommer sur place ou de conserver pour sa consommation personnelle future tous les trésors comestibles qu’il pourrait trouver sur son passage dans les espaces naturels vierges du pays.

Et comme si le spectacle en technicolor de la végétation en plein flamboiement à la veille de l’irruption de l’hiver ne suffisait pas comme décor, le visiteur aura de grandes chances de terminer sa journée en assistant à un coucher de soleil à couper le souffle, suivi du spectacle des aurores boréales striant le ciel nocturne.

Découvrez les monts de Finlande du Nord dans leurs habits les plus colorés

 

Par Tim Bird, September 2019