Empruntez vos billets et abonnements dans les bibliothèques finlandaises !

Les bibliothèques finlandaises réservent de nombreuses surprises : on y trouve aussi bien des perceuses électriques que des raquettes à neige ou des canots à rames. À partir de maintenant, on peut aussi s’y faire prêter ses billets et abonnements pour la saison culturelle et sportive du moment. Et au fait, pendant que nous y sommes… vous y trouverez aussi des livres.

Lire article

Lorsque la nouvelle grande bibliothèque centrale Oodi (à noter que ce nom finnois veut dire « ode »), aujourd’hui devenue un endroit absolument culte, a ouvert ses portes à Helsinki fin 2018, elle a attiré l’attention internationale autant par la diversité de son offre de services et la polyvalence de ses installations que son architecture sensationnelle.

Tout en étant extrêmement fiers de ce nouveau lieu emblématique de leur capitale, les Finlandais n’ont pas été très surpris que le concept de la nouvelle bibliothèque comprenne dès l’origine la mise à disposition de machines à coudre et d’imprimantes 3D à des fins d’utilisation sur place.

Oodi est l’exemple le plus frappant de la pratique aujourd’hui déjà bien ancrée au sein des bibliothèques finlandaises consistant à élargir le champ de leur vocation première, celle du prêt de livres au public. Désormais, une nouvelle formule de prêt ingénieuse gagne du terrain aussi bien dans la capitale finlandaise qu’ailleurs dans le pays : le prêt de billets et d’abonnements pour les événements sportifs et culturels de la saison en cours ou à venir.

Il n’est pas rare que les personnes qui achètent leurs abonnements en réservant d’ailleurs parfois exactement les mêmes places pour chaque match ou concert de la saison, passent finalement leurs billets à leurs amis ou à des contacts professionnels. Or à partir de maintenant, chacun aura la faculté d’emprunter un certain nombre de ces billets auprès de sa bibliothèque, devenant ainsi titulaire d’un abonnement en vigueur une semaine ou deux.

Les Mouettes ouvrent la voie

Dans cette action d’un match de basket du 25 janvier 2020 comptant pour la Coupe de Finlande, Trae Bell-Haynes des Helsinki Seagulls (à dr.) prend l’initiative au détriment d’Aatu Kivimäki des Vilpas Vikings, un club basé à Salo, une ville de Finlande du Sud-Ouest. Les Seagulls ont gagné le match sur un score de 94 points contre 93.
Photo: Antti Aimo-Koivisto/Lehtikuva

Ce concept a été lancé à l’automne 2019 par Toni Leppänen, directeur sportif du club de basket-ball des Helsinki Seagulls (« Les Mouettes d’Helsinki »). Son initiative consistant à proposer plusieurs formules différentes d’abonnement aux matchs des Seagulls via la bibliothèque locale du quartier de Töölö a fait son chemin. Désormais, les bibliothèques de la capitale comme du reste du pays proposent des formules de prêt similaires pour toutes sortes d’événements.

« À ma connaissance, la coopération entre les responsables des Seagulls et la bibliothèque de Töölö a été la première du genre », nous dit Rauha Maarno, secrétaire générale de l’Association des bibliothèques finlandaises, ajoutant que sauf erreur de sa part, le concept du prêt d’abonnements est à ce jour une spécificité strictement finlandaise.

« Le concept a essaimé dans toute la Finlande de manière tout à fait spontanée. Les gens se sont enthousiasmés pour cette formule et ont commencé à se dire que c’était quelque chose de facile à mettre en place au niveau local. »

Cette démocratisation de l’accès aux événements a pour effet d’attirer des spectateurs qui, normalement, n’auraient pas eu envie d’acheter leurs billets, ou même tout simplement qui n’en auraient pas eu les moyens. Par ailleurs, cette initiative participe d’une action de proximité des clubs sportifs, puisque les abonnements sont mis à disposition du public dans des bibliothèques généralement implantées non loin des sites où se jouent les matchs.

« À partir des événements sportifs, le même concept a gagné les événements culturels et les concerts », indique Maarno. « Je pense que c’est une innovation très valable car assez facile à mettre en œuvre. Les bibliothèques disposent de l’infrastructure nécessaire pour gérer les abonnements, donc nous n’avons pas eu de mal à proposer ce service partout ailleurs en Finlande. »

Parmi les équipes de hockey sur glace bénéficiant du service de prêts de billets en bibliothèque pour leurs matchs, on trouve le JYP Jyväskylä, le club d’Helsinki Jokerit ainsi que les deux équipes de Tampere (l’Ilves et le Tappara), tandis qu’à Vaasa, on peut emprunter ses billets pour l’aréna de hockey, la salle de concert ou le théâtre municipal. Quant à l’offre de la Bibliothèque Oodi, elle inclut un service de prêt d’abonnements pour les concerts de l’Orchestre philharmonique d’Helsinki et de l’Orchestre symphonique de la radio finlandaise.

Une longueur d’avance

L’Orchestre philharmonique d’Helsinki en concert sur la scène principale de la Maison de la musique d’Helsinki, située de l’autre côté du vaste parvis de la Bibliothèque Oodi, où le public peut justement emprunter des billets pour la saison de concerts en cours ou à venir de cette salle.
Photo: Heikki Tuuli

Le débat qui avait initialement émergé quant à l’opportunité pour les bibliothèques finlandaises d’étendre leur offre au-delà du champ habituel des livres, des CD, des disques et des vidéos a été clos voici un certain temps déjà, dès le début des années 2000. Aujourd’hui, le catalogue énumérant tous les articles déjà proposés aux emprunteurs dans les différentes bibliothèques du pays est si varié qu’il a parfois de quoi surprendre : on y trouve en effet aussi bien des perceuses électriques que des raquettes à neige ou du matériel de jardinage, et même des canots à rames (arrimés pour ces derniers sur la plage la plus proche et non pas présentés sur une étagère).

Le développement du concept du prêt élargi a été favorisé par la législation finlandaise, laquelle impose à toute municipalité d’entretenir une bibliothèque publique. Même si certaines régions du pays peuvent être confrontées à des défis démographiques avec comme conséquence notamment la baisse des recettes fiscales, phénomène qui touche les communautés rurales vieillissantes, les initiatives ingénieuses de ce type peuvent contribuer à maintenir l’excellent taux de fréquentation des bibliothèques de 60% enregistré à travers le pays.

« Les bibliothèques finlandaises sont connues pour avoir une longueur d’avance, innover et expérimenter de nouvelles idées », explique Maarno. « Nos bibliothécaires sont très ouverts : ils ont la volonté de développer des services et savent s’adapter aux idées novatrices. Même si telle ou telle de nos bibliothèques traverse parfois des périodes délicates qui l’obligent à fonctionner en sous-effectifs, elle aussi bénéficie de la facilité de mise en place de notre service d’abonnement. »

Par Tim Bird, janvier 2020

Voir aussi sur voicilaFINLANDE

En savoir plus

L’égalité dans le sport : un impératif qui attire l’attention en Finlande

Dans les milieux sportifs, ce n’est que récemment que le thème de l’égalité a commencé à susciter tout l’intérêt qu’il mérite. Parmi les sujets qui se retrouvent depuis quelque temps au centre de l’actualité figurent en particulier celui d’une rémunération égale à celle de leurs homologues masculins pour les sportives des équipes nationales, l’acceptation des minorités sexuelles au sein des sports professionnels, ainsi que le statut devant être réservé aux sportifs à mobilité réduite.