Le théâtre en plein air, aspect essentiel de l’été finlandais

Les Finlandais sont bien décidés à savourer pleinement la moindre seconde de leur été, caractérisé à la fois par la brièveté et l’intensité : l’un des aspects du culte qu’ils vouent à la belle saison est leur attachement au théâtre d’été.

Lire article

La tradition du théâtre d’été en plein air est une combinaison ingénieuse, d’ailleurs tout à fait caractéristique de l’esprit finlandais, entre attachement instinctif à la culture et volonté de profiter pleinement d’absolument chaque seconde de beau temps. Qui aurait envie de s’asseoir dans une salle de théâtre peu éclairée et dépourvue de la moindre fenêtre alors qu’il fait jour presque 24 heures sur 24 dehors ? Pour autant, il n’y a pas de raison pour que ce refus des Finlandais de s’enfermer dans un espace clos ait pour conséquence de leur interdire d’apprécier une bonne pièce de théâtre.

Toute la sous-culture du théâtre d’été finlandais peut se définir comme un cocktail assez savoureux qui compterait parmi ses ingrédients le goût marqué des habitants du pays pour une fantaisie déjantée, le sisu (sorte de ténacité souvent considérée comme le trait de caractère emblématique de l’âme nationale), une culture populaire originale et enfin une forme de nostalgie collective elle aussi très typiquement finlandaise. Tout le monde en Finlande a déjà participé un jour à un projet de théâtre estival, a des amis ou des membres de sa famille qui y sont impliqués ou est au moins déjà allé assister à l’un de ces « événements ». Indépendamment du temps qu’il a pu faire à ces occasions, chacun garde de ces expériences des souvenirs heureux et qui lui font chaud au cœur.

Selon une estimation de 2017, la Finlande compte près de 400 scènes de théâtre d’été à travers le pays, dont beaucoup relèvent du théâtre amateur. Une bonne vingtaine de ces scènes, dont le bateau Teaterbåten qui circule entre les petites villes portuaires du littoral et les représentations qui se donnent sur le site des ruines du château de Raseborg, près de la côte sud, mettent à l’honneur le théâtre de langue suédoise. Par ailleurs, un nombre non négligeable d’œuvres scéniques sont interprétées par des comédiens pour moitié professionnels, pour moitié amateurs, d’où un travail collectif d’une belle authenticité.

Cet ensemble homogène de professionnels et d’amateurs s’attelle de concert à des projets créatifs volontiers peu conventionnels et dont la rentabilité tend à diminuer proportionnellement à leur éloignement de la capitale et des autres grandes villes. Des dizaines de personnes sont prêtes à donner souvent jusqu’à des centaines d’heures de leur temps libre pour des productions scéniques estivales. Même si les conditions météo sont en réalité rarement optimales, l’état d’esprit très pragmatique des Finlandais les conduit à acheter vaille que vaille leurs billets pour les spectacles en plein air de l’été et à aller assister au spectacle qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il fasse soleil, adaptant leur tenue en conséquence entre escarpins et bottes en caoutchouc. L’ensemble des préparatifs auxquels donne lieu une sortie à un spectacle en plein air peut d’ailleurs se voir comme un art en soi ; des points communs existent à cet égard avec les préparatifs des pique-niques soigneusement pensés et composés auxquels sacrifient les habitants du pays pour la grande fête de Vappu (la déclinaison finlandaise du Premier mai) marquant symboliquement le début du printemps.

Des sites extérieurs propices au théâtre

Toute la sous-culture du théâtre d’été finlandais peut se définir comme un cocktail gourmand qui compterait parmi ses ingrédients le goût marqué des habitants du pays pour une fantaisie déjantée, une culture populaire originale ainsi qu’une forme de nostalgie collective. Même si les conditions météo sont en réalité rarement optimales, l’état d’esprit très pragmatique des Finlandais les conduit à acheter malgré tout leurs billets pour des spectacles en plein air, quitte à venir à la soirée soit en escarpins, soit en bottes en caoutchouc… ou même parfois d’ailleurs en sandales, comme ici au Théâtre d’été de Pyynikki, à Tampere.Photo : Laura Vanzo / Visit Tampere

Le lieu qui accueille les représentations est souvent un aspect important de l’expérience du théâtre estival finlandais (ou kesäteatteri en langue finnoise). La scène de théâtre en plein air la plus connue de Finlande se trouve probablement sur l’île de Suomenlinna, à l’entrée du port sud d’Helsinki, où les spectacles se donnent dans le décor de la pittoresque forteresse maritime historique du même nom. Le spectacle qui y est programmé en cet été 2019 est une adaptation à la scène du Crime de l’Orient-Express d’Agatha Christie avec Kristo Salminen, jusqu’à une date récente acteur résident du Théâtre national de Finlande, dans le rôle du détective Hercule Poirot.

« C’est une habitude que nous avons en été, moi, mes deux filles et l’un de leurs parrains, d’aller à la soirée d’ouverture de la saison de théâtre d’été de Suomenlinna », nous dit la journaliste Anna Ekholm. « Les organisateurs ont monté un toit cette année, cela dit nous sommes toujours venus ici assister au spectacle par tous les temps : qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il fasse beau ! Et année après année, c’est toujours à Suomenlinna que je m’offre ma première saucisse grillée de l’été ! » Ekholm a passé son enfance et son adolescence à Hämeenkyrö, une petite ville de Finlande centrale, et les visites qu’elle faisait alors au théâtre d’été de Tampere, dont l’extraordinaire scène circulaire tournante a pour cadre la crête sablonneuse de Pyynikki au milieu des pins, comptent parmi les souvenirs les plus chers de son enfance, sans oublier d’ailleurs les hot-dogs qu’elle avait l’habitude d’aller manger au cours des entractes !

Des spectacles très appréciés des acteurs comme du public

On voit ici Juha-Matti Koskela (à g.) et Irina Vartia du Théâtre d’été de Pyynikki en train de répéter une toute nouvelle comédie finlandaise intitulée Nuotin vierestä (« Désaccordé »). La Finlande compte dans les 400 scènes de théâtre d’été à travers le pays, dont bon nombre ont recours à des comédiens pour moitié professionnels, pour moitié amateurs, d’où un travail collectif d’une belle authenticité.
Photo : Joonas Järventie / Théâtre d’été de Pyynikki

La production qui se donne en cette année 2019 au Théâtre d’été de Pyynikki est une toute nouvelle comédie finlandaise intitulée Nuotin vierestä (la libre traduction française de ce titre étant « Désaccordé »). « Le programme de notre théâtre d’été a tendance à être léger et divertissant avec souvent des farces, bien que nous donnions aussi parfois des pièces classiques ou historiques », précise Eva Buchwald, dramaturge habituellement attachée au Théâtre national de Finlande. « Les acteurs aiment travailler dans le cadre du théâtre d’été. »

Cette forme de théâtre est en effet très appréciée des acteurs comme du public. « Les scènes en plein air sont indissociables du programme estival des gens », observe Juha Kukkonen, directeur du Ryhmäteatteri, une salle d’Helsinki qui produit le spectacle présenté cet été sur l’île de Suomenlinna. « Et la plupart des scènes sont aménagées dans des endroits vraiment magnifiques. Participer à un spectacle dans ces conditions ne s’apparente vraiment pas du tout à du travail. Cela permet de profiter de l’été tout en faisant quelque chose d’intéressant en plein air. »

Kukkonen et ses collègues admettent cependant être sous pression, animés qu’ils sont d’une volonté d’assurer le meilleur spectacle possible à leur public. « Le niveau artistique est très élevé à Suomenlinna. Les spectacles qui se donnent ici se démarquent du théâtre d’été ordinaire dans la mesure où il est possible d’y représenter vraiment n’importe quelle pièce du répertoire. En venant à Suomenlinna, les spectateurs s’attendent à assister à quelque chose de spécial et d’intéressant. »

Par Tim Bird, juillet 2019

Liens