« Il faut que je me trouve ça » : des films et séries télé finlandaises à voir

Plus de 49 films finlandais sont sortis en 2018, tandis que Netflix est en train de découvrir différentes séries dramatiques finlandaises ayant eu du succès dans leur pays d’origine. Notre liste de suggestions vous indique les films et films en streaming finlandais les plus audacieux disponibles.

Lire article

Une comédie romantique peu conventionnelle dont l’action se passe en Laponie finlandaise, une série télé policière nordique basée à Lappeenranta, une ville de Finlande du Sud-Est, une série dramatique illustrant la vie des banlieues se déroulant dans la périphérie d’Helsinki : les réalisateurs de cinéma finlandais d’aujourd’hui racontent des histoires sans limite de langue, de genre ou de lieu.

Parmi les films récemment sortis figurent plusieurs œuvres ayant en commun de sonner vrai dans l’illustration des situations d’instabilité, d’incertitude face à la vie et d’isolement auxquels les jeunes peuvent se trouver confrontés à l’époque contemporaine. Bien que les sujets et les approches puissent varier, chacun de ces films n’en raconte pas moins une histoire à la fois bien finlandaise et universellement forte sur l’état du monde.

Aurora

Réalisation par Miia Tervo, 2019

Dans cette comédie romantique, Aurora (Mimosa Willamo), employée d’une onglerie de Laponie finlandaise, accepte d’aider Darian (Amir Escandari), un réfugié iranien qui demande l’asile en Finlande pour lui-même et sa fille. Récemment présenté dans Variety, ce film généreusement imprégné d’un humour qui fait mouche et de répliques percutantes évoque sans détours les thèmes de l’alcoolisme et de la pauvreté dans le Grand Nord européen, sans oublier d’illustrer plus généralement les préjugés auxquels sont quotidiennement confrontés les réfugiés. Aurora aborde des thèmes globaux et des luttes universelles en les examinant à travers une lorgnette finlandaise.

Baby Jane

Réalisation par Katja Gauriloff, 2019

Baby Jane est une libre adaptation artistique du roman du même nom de Sofi Oksanen. Celle-ci, qui est l’auteur vivant le plus vendu en Finlande, est essentiellement connue dans le monde entier pour son roman Purge (titre finnois: Puhdistus, 2008). Ce film envoûtant raconte l’histoire d’amour tragique de deux jeunes femmes, Piki (Maria Ylipää) et Jonna (Roosa Söderholm), qui se rencontrent à Helsinki. La patience de Jonna est mise à l’épreuve par l’ex de Piki prénommée Bossa (Nelly Kärkkäinen), qui occupe toujours une place importante dans sa vie. Le film réussit tout particulièrement à toucher et à convaincre en mettant en lumière et en examinant en profondeur le combat que mène Piki contre ses troubles mentaux ainsi que l’impact de cette lutte sur les proches du personnage.

Bordertown

Réalisation par Mikko Oikkonen, Jyri Kähönen et Juuso Syrjä (titre finnois d’origine : Sorjonen), 2016 –

Bordertown est peut-être la série dramatique policière la plus connue de Finlande. À l’heure de la rédaction de cet article, les deux premières saisons de la série étaient en train d’être diffusées sur Netflix et la sortie sur Netflix de la troisième saison était annoncée au niveau de la Finlande pour octobre 2019. Après avoir lu que le tournage de la saison trois était en cours, Stephen King a tweeté : « Il faut que je me trouve ça ». Caractéristique du cinéma noir nordique, la série télévisée Bordertown donne à vivre les événements qui s’enchaînent lorsque l’inspecteur de police Kari Sorjonen (Ville Virtanen) obtient le poste de chef du groupe d’enquête sur les crimes graves à Lappeenranta, une ville finlandaise de taille moyenne située à 25 kilomètres de la frontière russe, et s’y installe avec sa famille pour y mener une vie a priori tranquille. Il va sans dire que dès son arrivée en ville, le policier va voir se succéder plus d’événements dramatiques qu’il n’aurait jamais été capable d’imaginer.

Deadwind

Réalisation par Rike Jokela (titre finnois d’origine : Karppi), 2018 –

Récemment reconduite pour une deuxième saison, la série Deadwind raconte l’histoire de Sofia Karppi (Pihla Viitala), une inspectrice de la Police Criminelle finlandaise d’une quarantaine d’années qui reprend son travail plus tôt qu’elle n’aurait dû après avoir perdu son mari. Cette série en 12 épisodes suit à la trace l’équipe que forment Sakari Nurmi (Lauri Tilkanen) et son collègue féminin dans leur enquête sur un meurtre mystérieux. La série a eu droit à l’international aux éloges du magazine Bustle et du site The Verge, devenant par ailleurs l’objet d’un véritable culte en Finlande.

Stupid Young Heart

Réalisation par Selma Vilhunen (titre finnois d’origine : Hölmö nuori sydän), 2018

Ce drame très émouvant met en scène un couple d’adolescents de banlieue qui découvre peu avant de passer les épreuves du baccalauréat qu’ils vont avoir un bébé. Alors que se déroule l’histoire d’amour peu conventionnelle de Kiira (Rosa Honkonen) et de Lenni (Jere Ristseppä), l’évolution de leur situation conduit les deux personnages à prendre conscience de problématiques telles que la grossesse à l’adolescence, les rapports de force entre classes sociales, le multiculturalisme et les idéologies d’extrême droite. Stupid Young Heart a été présenté en première mondiale au Festival international du film de Toronto en 2018 et a reçu le prestigieux Ours de cristal du meilleur film en catégorie « Generation 14Plus » à l’édition 2019 du Festival international du film de Berlin.

Cold Courage

Réalisation par Agneta Fagerström-Olsson, sortie programmée au printemps 2020

L’action de Cold Courage se passe à Helsinki, Dublin, Londres, Anvers ainsi que dans le Kainuu, une région de Finlande de l’Est. Ce film est adapté d’un roman du même nom de l’écrivain finlandais Pekka Hiltunen qui a été un important succès de librairie.Photo: Luminoir

Cold Courage est une série policière tournée en langue anglaise dont la diffusion est annoncée sur le service de streaming nordique Viaplay à partir de 2020. La série se déroule à Helsinki, Dublin, Londres, Anvers et dans la région du Kainuu, en Finlande de l’Est ; elle raconte l’histoire de deux jeunes femmes finlandaises, Lia (Sofia Pekkari) et Mari (Pihla Viitala), qui vivent à Londres et sont membres de l’Agence Studio, une agence occulte dont l’action tend à court-circuiter l’institution judiciaire britannique en rendant directement justice à des personnes que la loi n’aura pas protégé comme il se doit. Cette série en huit épisodes se base sur le succès de librairie du même nom de l’écrivain finlandais Pekka Hiltunen (titre finnois de ce roman publié en 2011 : Vilpittömästi sinun, livre paru en français en 2013 sous le titre Sans visage). Les acteurs britanniques John Simm et Caroline Goodall font partie du casting international de la série.

Par Tabatha Leggett, juin 2019