Zalando a choisi Helsinki

Voici la Finlande Magazine 2016

Lire article

Attiré par le vivier de talents et la vigueur du secteur des communications mobiles, le géant du commerce en ligne Zalando a ouvert une plate-forme technologique dans la capitale finlandaise.

Dotée d’un siège à Berlin, Zalando est une entreprise de commerce en ligne qui gère une multiplateforme de vente de chaussures, vêtements et autres accessoires de mode. Elle opère dans 15 pays européens et compte plus de 16 millions de clients actifs.

Désireuse de passer de la vente de détail à la technologie et de créer un pont entre les marques, les détaillants et les consommateurs, Zalando a alors compris la nécessité d’étoffer de façon significative son équipe spécialisée en technologie.

À la recherche de la ville idéale

Zalando a commencé par chercher dans les plus grandes villes européennes pour trouver celle qui réunirait un nombre suffisant de talents et où le climat mental serait positif et dynamique à souhait pour l’ouverture de sa nouvelle plate-forme technologique.

Après plusieurs mois de discussions intensives avec des personnes et des autorités au niveau local et des réunions avec des entreprises de technologie et autres start-ups au printemps 2015, Helsinki s’est avérée le choix idéal pour Zalando.

Le bureau d’Helsinki de Zalando, le deuxième pôle technologique de l’entreprise en dehors de l’Allemagne, a été opérationnel à la fin du mois d’août. Fin novembre, il embauchait quelque 25 développeurs de logiciels talentueux et passionnés.

« Mais en se projetant à long terme, ce bureau pourrait en accueillir une centaine », explique Tuomas Kytömaa, responsable du site de Zalando Finland.

Pourquoi Helsinki ?

Selon Marc Lamik, directeur du développement technologique de Zalando, la raison décisive qui a poussé Zalando à choisir Helsinki fut son énorme vivier de talents disponibles. La ville dispose d’un grand nombre d’ingénieurs et de professionnels dotés de compétences en expérience utilisateur ainsi qu’en conception. Parmi les autres facteurs importants, la Finlande présentait un secteur des communications mobiles vigoureux et un cadre convivial pour l’e-commerce.

Après plusieurs mois de discussions intensives avec des personnes et des autorités au niveau local et des réunions avec des entreprises de technologie et autres start-ups au printemps 2015, Helsinki s’est avérée le choix idéal pour Zalando.

Après plusieurs mois de discussions intensives avec des personnes et des autorités au niveau local et des réunions avec des entreprises de technologie et autres start-ups, Helsinki s’est avérée le choix idéal pour Zalando.Photo: Helsinki City Photo Competition at Flickr.com

« Nous avons reçu un grand soutien des autorités et des organisations locales, comme le Helsinki Business Hub et Finpro. Elles nous ont aidés à recruter le personnel et à chercher des locaux, et nous ont mis en contact avec les personnes qu’il fallait. Plus vous connaissez le marché local, plus il est facile de lancer des activités », fait remarquer M. Lamik.

L’unité de Zalando à Helsinki travaille principalement au développement de produits consommateurs.

« Nous sommes en train de créer une nouvelle application pour la mode qui mettra en relation les clients, les marques et les détaillants. Notre travail de développement s’intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin à l’architecture logicielle moderne. Certaines de nos équipes pluridisciplinaires travaillent tant sur l’interface utilisateur de votre téléphone portable que sur le code qui gère les serveurs, ce qui les amène à assister des millions de clients », explique Kytömaa.

Contribuer à la communauté technologique locale

Zalando souhaite s’engager et interagir avec la communauté technologique locale.

« Nous organisons des évènements dans nos locaux avec différents groupes qui se rencontrent presque toutes les semaines. Par ailleurs, nous venons de lancer notre Programme de résidence pour start-ups technologiques et nous accueillerons pendant trois mois les équipes des startups que nous allons sélectionner afin de leur transmettre notre expertise, nos conseils et nos ressources pour qu’elles puissent établir leur propre activité », explique Kytömaa.

« Ce sont deux activités concrètes qui ont déjà été mises en place. Elles nous aident à devenir un membre actif de la communauté technologique locale. »

Par Leena Koskenlaakso, avril 2016

 

 

Liens