Le film arctique

Voici la Finlande Magazine 2016

Lire article

Imaginez un festival de cinéma décontracté dans un cadre exotique à la lumière du soleil de jour comme de nuit. Bienvenue au Midnight Sun Film Festival où se retrouvent sous le soleil de minuit les réalisateurs les plus en vue, les talents affirmés et en devenir, un public de tous pays et les habitants du coin. Sans chichis, mais juste par amour du cinéma.

Le festival se tient à Sodankylä, un village situé au cœur de la Laponie finlandaise, à quelque 120 kilomètres au-delà du Cercle polaire. Les films sont présentés dans quatre salles pendant 24 heures – des chefs- d’œuvre intemporels côtoient des films contemporains captivants et les musiques de film se révèlent sous un jour nouveau lors de projections karaoké.

En 2015, un an avant de fêter ses 30 ans, le festival a reçu le premier EFFE Award le récompensant pour sa place parmi « l’un des douze festivals européens au rôle de lanceur de tendance». Le festival est réputé être fier de son ambiance tout à fait inhabituelle pour ce type d’événement, ce qui n’est pas véritablement surprenant puisque ce festival a été fondé, entre autres, par les célèbres frères Kaurismäki.

Du noir le plus profond. Photo: Jonne Sippola

  

Un lieu de tournage unique

Même si la Finlande offre d’agréables festivals à l’industrie du film, elle lui assure surtout de magnifiques lieux de tournage, avec des paysages variés, des saisons tout aussi particulières et des conditions naturelles uniques, tous les sites étant par ailleurs facilement accessibles depuis les villes. Les saisons sont marquées en particulier par le soleil de minuit et des hivers rigoureux avec neige garantie. Dans le nord, le faible angle solaire crée une ambiance lumineuse particulière et  des moments de magie uniques.  Connu pour ses milliers de lacs, son archipel pittoresque et l’immensité de son littoral, le pays ne manque pas de lieux de tournage situés à proximité de l’eau et des forêts. Mais la nature n’est pas l’unique atout de la Finlande. Grâce à une culture du travail orientée vers l’efficacité, une prédisposition à la résolution des problèmes et l’excellence des infrastructures, le travail créatif se fait en douceur, même dans les conditions les plus exigeantes.

  

Les films finlandais à ne pas rater

The Fencer

Photo: Making Movies

Au début des années 50, un jeune escrimeur ambitieux ayant fui la police secrète de Staline devient l’entraîneur d’enfants d’un village estonien situé sur la côte. Ce drame touchant réalisé par Klaus Härö est sorti en mars 2015 en Finlande et a été sélectionné pour représenter la Finlande aux Golden Globe Awards dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère. L’unique autre film finlandais à avoir été sélectionné dans cette catégorie, et qui avait triomphé en 1957, était The White Reindeer (Le Renne Blanc).

 

Iron Sky: The Coming Race

Photo: Iron Sky

Iron Sky 2 est un film sombre de science-fiction s’inspirant de théories de complots. Il fait suite au premier Iron Sky devenu culte en 2012 et comprend aussi bien des personnages nouveaux que d’autres déjà familiers. Le film est réalisé par Timo Vuorensola, un fervent défenseur de la production participative. Le film a été écrit et produit en collaboration avec son futur public, d’où un processus de production qui est déjà une réussite en soi. L’ingéniosité des campagnes de crowdfunding a permis de collecter près d’un million de dollars fin 2015. La sortie d’ Iron Sky: The Coming Race est prévue pour 2017.

 

Par Maarit Niemelä, juin 2016

 

Liens