A l’écoute du silence en plein Helsinki

Conçue dans le cadre de l’année World Design Capital 2012, la Chapel of Silence dégage une paix qui marque l’esprit.

Lire article

Une vision hors du commun attend le piéton qui marche d’un pas pressé dans les rues animées du centre ville d’Helsinki : la Chapel of Silence, une structure circulaire et tout en bois installée rue Simonkatu, à l’intérieur de laquelle règne un calme invitant à la contemplation.

Gérée conjointement par la communauté des paroisses d’Helsinki et la Direction des Affaires sociales de la ville, la Chapel of Silence est un élément particulièrement remarquable de la programmation de l’année World Design Capital 2012 en cours. La chapelle est ouverte au public tous les jours du matin au soir à partir du 31 mai 2012.

Sept représentants de l’Eglise et quatre travailleurs sociaux se tiennent à la disposition de tout visiteur du lieu, prêts à lui consacrer du temps et à se mettre à l’écoute de la demande spirituelle ou autre qui pourra être la sienne.

Un esthétisme chargé d’âme

2705-construction-550px-jpg

La charpente de la Chapel of Silence est apparue courant 2011.Photo: Chapel of Silence

En 2008, le cabinet d’architectes K2S remporta un concours public lancé par la Direction de l’Urbanisme de la Ville d’Helsinki pour l’édification d’une chapelle dans le quartier de Kamppi, le début des travaux étant programmé pour 2011. « Nous avons conçu ce bâtiment en partant de l’idée du calme », précise Mikko Summanen, l’architecte responsable du projet. « Nous souhaitions faire en sorte que le monde extérieur n’interfère pas avec la chapelle, afin que les visiteurs puissent se concentrer sur l’essentiel. L’atmosphère du lieu est un élément important, de même que sa forme et les matériaux utilisés, sapin et aulne noir essentiellement. A cela s’ajoute la lumière particulière qui baigne cet espace, le tout contribuant à une ambiance évocatrice du sacré. »

Les concepteurs de la chapelle ont souhaité que l’esthétique de l’endroit invite le visiteur à s’ouvrir à une expérience religieuse et spirituelle : « J’ai l’espoir que la chapelle conduira le public à appréhender l’idée du Beau ainsi qu’à ressentir de bonnes ondes », nous déclare le pasteur Tarja Jalli, chargée de l’animation de la Chapel of Silence. « Par ailleurs, je veux espérer que ceux qui viendront voir ce lieu prendront conscience de l’importance de préserver et de développer la beauté de la vie. »

La structure en bois de la chapelle détone au milieu des éléments architecturaux en pierre et autres surfaces vitrées et métalliques qui constituent les façades de l’hôtel et du centre commercial voisin : « L’architecture extérieure de la chapelle a été délibérément conçue pour contraster fortement avec les immeubles environnants », commente Summanen. « Il lui faut afficher une identité spécifique forte pour s’imposer au milieu d’un paysage urbain aussi vaste que celui-ci, où l’espace est presque entièrement occupé par des commerces. C’est pourquoi il fallait que la forme et les matériaux présents dans le bâtiment communiquent un certain nombre de valeurs. »

L’activité de la chapelle n’en est pas pour autant en contradiction avec l’animation de l’espace qui l’entoure : « La chapelle est partie intégrante du vaste quartier de Kamppi », précise le pasteur Jalli. En outre, l’édifice crée du lien « en venant compléter l’ensemble des relations qui se tissent par ailleurs entre les riverains et les usagers des services disponibles sur le site. » Autrement dit, si la Chapel of Silence favorise un sentiment de mieux-être ou de paix chez le visiteur, elle aura contribué à enrichir l’ambiance générale du quartier.

Un lieu fait pour rappeler les valeurs essentielles

2705-sisaperspektiivi_small-550px-jpg

Un sentiment de paix prédomine au cœur du sanctuaire (vue d’artiste).© K2S Architects Ltd

Les églises sont des lieux d’apaisement où il nous semble naturel d’entrer en communion avec l’essence même de notre vie : indépendamment de nos éventuelles convictions religieuses, il peut arriver à un moment ou un autre à chacun d’entre nous de souhaiter se ressourcer en faisant silence, ne serait-ce que par hygiène de l’esprit ou au nom de notre équilibre émotionnel, d’où l’importance d’entrer dans des parenthèses au milieu de la bousculade du quotidien.

La Chapel of Silence offre un sanctuaire propice à l’écoute de notre pulsation profonde, voire simplement à la contemplation de la beauté de l’architecture intérieure du lieu, dont les bancs peuvent accueillir jusqu’à 70 visiteurs.

« Nous avons essayé de créer une ambiance à la fois intime et propice au recueillement », nous dit encore Summanen. « Cela dit, chaque visiteur percevra l’espace et ce qui se dégage de la chapelle de façon strictement individuelle. »

Depuis que la Chapel of Silence à commencé à s’élever sur la place Narinkkatori, son extraordinaire silhouette en bois n’a de cesse d’attirer l’attention des milliers de passants qui circulent quotidiennement dans le voisinage de l’édifice. Parmi eux, nombreux sont ceux qui ont tendance à voir dans cette chapelle un lieu harmonieusement conçu pour apporter à chacun une forme de mieux-être profond.

Alors que le monde extérieur insiste toujours plus sur les valeurs matérielles, le public sera en mesure de trouver dans ce lieu à la fois de la chaleur humaine et du calme, voire de s’y sentir en communion avec le sacré : il s’agira là d’instants précieux pour toute personne souhaitant s’arrêter pour écouter le souffle à peine perceptible du silence.

 

Par Laila Escartín-Sorjonen, mars 2012

Liens