Savoir briser la glace

Les brise-glaces, l’un des véritables joyaux du savoir-faire arctique de la Finlande. Partez en croisière sur le brise-glace Sampo et laissez-vous tenter par une expérience inoubliable, celle de flotter dans la mer gelée !

Lire article

Le grand large glacé s’étend à perte de vue. Dessous, 75 mètres d’acier se frayent un chemin à travers la glace, alimentés par un puissant moteur diesel.

Le brise-glace Sampo, construit à Helsinki en 1961, fend les vagues au nord du Golfe de Bothnie. Le Sampo occupait une fonction officielle de brise-glace jusqu’en 1987 et aidait les navires commerciaux naviguant dans les eaux glaciales à atteindre leur destination. Aujourd’hui, le navire brave les mers pour offrir à 150 touristes une expérience inoubliable.

À l’issue de la traversée de quatre heures, les passagers flottent au milieu des eaux nouvellement ouvertes. Se déplacer avec une combinaison flottante de couleur orange peut sembler aussi peu commode que marcher sur la lune. La froideur des eaux glacées imprègne la combinaison, mais les passagers sont ravis de pouvoir jouer dans l’eau avec les blocs de glace.

Le chantier naval d’Helsinki connu aujourd’hui sous le nom d’Arctech Helsinki Shipyard a construit bien plus de brise-glaces que n’importe quel chantier naval au monde. C’est précisément là que le brise-glace Sampo a été construit dans les années soixante. Le dernier navire fabriqué par le chantier naval est le Polaris, premier modèle au monde à être alimenté par du gaz naturel liquéfié (GNL).

L’objectif du bâtiment de 115 mètres est d’offrir pendant les 50 prochaines années un service plus respectueux de l’environnement tout en répondant aux conditions exigeantes de la mer Baltique.
L’hiver, les exportations finlandaises dépendent du travail sans relâche des brise-glaces depuis le début du XXe siècle. Depuis 1971, les brise-glaces permettent au trafic maritime de se poursuivre été comme hiver tout au long de la côte. À l’avenir, il ne fait pas de doute que ce savoir-faire sera plus largement utilisé sur le globe à mesure que le monde se tournera vers les eaux arctiques !

Par Hannele Tavi, Voici la FINLANDE Magazine 2017

Voir aussi sur voicilaFINLANDE

Liens