Les Finlandais bravent le froid dans des vêtements high-tech

Voici la Finlande Magazine 2016

Lire article

 

« Il n’y a pas de mauvaises conditions climatiques, mais plutôt des vêtements inadaptés » est un dicton finlandais qui repose sur une longue tradition qui consiste à savoir comment s’habiller pendant une tempête de neige ou pendant une belle et glaciale journée de janvier par moins 35 degrés.

« Il est très facile de savoir si vous êtes correctement habillé ou non. Lorsque vous sortez, si vous ne transpirez pas ou ne grelottez pas, et que vous pouvez bouger librement, c’est que votre tenue est adaptée. Le mieux est encore de ne pas porter un épais manteau mais plutôt de nombreuses couches de vêtements qui vont respirer et vous procurer une sensation de chaleur sur la peau », soulignent les stylistes Mari Talka et Mari Mattila-Kämäräinen de la marque de vêtements de sport Halti.

Pour Talka, la création de vêtements finlandais repose sur deux critères principaux : ils doivent avoir de l’allure tout en remplissant leur fonction.

« En tant que créateurs, nous recherchons toujours les meilleures solutions techniques et matériaux, que nous testons ensuite dans des conditions extrêmes. Nous avons tendance à être relativement minimalistes. Nous réfléchissons aux matériaux essentiels et nous les mettons ensuite à l’épreuve en nous fixant comme finalité qu’ils vous protègent des conditions météorologiques extrêmes. Par ailleurs, une bonne qualité présente généralement bien. »

En Finlande, la tradition veut également que les fabricants de vêtements d’’hiver travaillent avec des sportifs professionnels. La directrice de la marque Halti Hanna-Liisa Erkheikki précise que ce point est essentiel pour le développement produits.

« Les athlètes sont les mieux placés pour savoir si un vêtement est utile ou non. Si un matériau ou un détail n’est pas au point, ils vous le feront savoir », dit-elle en riant.

« Si cela marche dans un contexte sportif, cela marchera également certainement pour une utilisation intensive au quotidien. »

Au début des années 2000, Halti a commencé à investir massivement dans les sports d’hiver.

Au début des années 2000, Halti a commencé à investir massivement dans les sports d’hiver. Photo: Halti

Au début des années 2000, Halti a commencé à investir massivement dans les sports d’hiver. L’entreprise sponsorisa tout d’abord plusieurs équipes de ski et des professionnels du ski nationaux, notamment la Fédération internationale de ski (FIS). Entre 2007 et 2013, Halti était l’un des principaux sponsors des Championnats du monde de ski alpin. Sa coopération avec l’équipe finlandaise de ski alpin et la FIS est aujourd’hui toujours d’actualité.

Mais quel est l’avenir des vêtements d’hiver finlandais ? Mari Talka explique que le changement climatique apporte de nouveaux défis, obligeant les fabricants à créer des vêtements plus polyvalents et à utiliser pour ce faire des processus de production plus respectueux de l’environnement.

« Nous testons actuellement des technologies et des matériaux intelligents capables de réagir aux variations de la météo. Mais nous ne les utiliserons que s’ils s’avèrent durables et utiles », font remarquer Mari Talka et Mari Mattila-Kämäräinen.

 

Par Ilpo Salonen,  mars 2016

Liens